Quand devez-vous consulter un podiatre?

En tout temps, dès les premiers symptômes de douleur, l’avis d’un podiatre peut vous être utile. De plus, une simple observation d’un changement ou d’une déformation nécessite souvent une première évaluation que ce soit chez l’enfant ou l’adulte.

Qu’est ce qu’un podiatre?

Le podiatre est un professionnel de la santé régi par le Code des professions du Québec, la Loi sur la podiatrie et le Code de déontologie des podiatres. Il évalue et traite les affections et maladies du pied qui ne sont pas des maladies du système par des moyens médicaux, chimiques, pharmaceutiques, chirurgicaux, mécaniques ou des manipulations.

Le podiatre possède l’expertise et les compétences nécessaires pour déceler toute complication relative au pied et faire la distinction entre une pathologie podiatrique, qu’il peut traiter, et une maladie du système, qui relève plutôt de la compétence du médecin.

En plus d’offrir des conseils sur la santé et l’hygiène des pieds, le podiatre peut prescrire et administrer certains médicaments, exécuter des chirurgies mineures et prescrire, fabriquer ou modifier des orthèses podiatriques.

Il existe quatre grandes catégories d’activités pratiquées par le podiatre :

  • l’examen et le diagnostic podiatrique;
  • la mise en place et la prescription d’un plan de traitement;
  • l’exécution de traitements de nature chirurgicale et orthopédique;
  • la transmission d’informations et le suivi clinique.

Le podiatre peut offrir trois types de traitements :

  • traitements de nature médicale;
  • traitements de nature orthopédique;
  • traitements de nature chirurgicale.

Pour pratiquer la podiatrie, le podiatre doit obligatoirement obtenir un permis délivré par le conseil d’administration de l’Ordre des podiatres du Québec.

En plus d’être régi par la Loi sur la podiatrie, le podiatre, en tant que membre d’un ordre professionnel, est également soumis à l’inspection professionnelle, au Code de déontologie des podiatres, à plusieurs règlements et normes de qualité encadrant sa pratique et au Code des professions du Québec, ce qui n’est pas le cas d’un non professionnel.

(Tiré du site web de l’Ordre des podiatres du Québec-Tous droits réservés- © 2014)

Quelle est la formation du podiatre?

La formation du podiatre, un doctorat en médecine podiatrique, se compare à celle d’un dentiste.

La formation menant au titre de docteur en médecine podiatrique  représente quelque 1 770 heures de formation théorique et plus de 2 300 heures de formation pratique sur une période de quatre ans.

Depuis 2004, l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) offre un programme de doctorat en médecine podiatrique, le premier du genre dans le système universitaire québécois et canadien.

Une entente de collaboration entre l’UQTR et le New York College of Podiatric Medicine fait en sorte que certains cours sont donnés à Trois-Rivières par des professeurs américains et qu’un stage obligatoire de quatre mois est prévu à New York en fin de parcours.

(Tiré et adapté du site web de l’Ordre des podiatres du Québec-Tous droits réservés- © 2014)

Est-ce que les soins en podiatrie sont couverts par la RAMQ?

Au Québec, aucun podiatre ne fonctionne avec le système de la RAMQ. Toutes les cliniques podiatriques pratiquent dans le secteur privé.

Est-ce que les soins en podiatrie sont couverts par vos assurances privés?

Les consultations en podiatrie ainsi que les orthèses plantaires sont, dans la majorité des cas, couvertes, en totalité ou en partie, par les compagnies d’assurances privés selon votre plan de couverture.

Est-il nécessaire d’obtenir une référence médicale pour consulter un podiatre?

Non, vous pouvez prendre rendez-vous directement dans une clinique podiatrique sans aucune référence médiale de votre médecin traitant. Toutefois, si votre médecin vous recommande de consulter un podiatre par le biais d’une référence, celles-ci sera ajoutée à votre dossier.